Société

L’organisation sociétale vous semble inadaptée ? Vous voulez des solutions pour réorganiser le mode de fonctionnement de nos institutions, le rôle des médias ? Témoignez-en !

98 réponses sur “Société”

  1. Baisser le budget de l’armée car nous n’avons pas les moyens d’être une grande puissance (d’ailleurs on ne l’à jamais été). La France n’a pas les moyens de ses ambitions, pour preuve, l’incapacité actuelle des armées à utiliser son matériel qui est pour grande partie en maintenance et dans l’attente de pièces détachées. Ce matériels est trop sophistiqué et par conséquent très cher à maintenir et à garder en capacité d’utilisation (exemple, le char Leclerc, l’hélicoptère Tigre, l’avion Rafale …), d’autres coûtent tellement cher (cas de certaines de nos bombes) qu’on hésite à les utiliser et quand on les utilisent c’est à des doses homéopathiques que cela devient risible et ridicule (voir le nombre de nos bombardements contre Daesh versus les américains ou les russes).
    A t-on besoin d’un avion comme le Rafale pour bombarder une colonne de pick-ups dans le désert Malien ? Un avion moins sophistiqué et donc moyen coûteux ferrait tout aussi bien le travail.
    -Il faut œuvrer pour la mise en place d’une défense Européenne, avec un maximum de matériel européen seule solution d’une part pour être crédible face aux autres puissance, pour être puissant et d’autre part pour réduire les coûts des matériels et des interventions dans le monde. C’est aussi une garantie d’indépendance.
    Cette mise en place ne va pas se faire facilement ni rapidement et doit se faire d’abord avec les pays volontaires en dehors des intérêts partisans de chacun, c’est pas l’exemple que les autres pays seront convaincu de l’intérêt de cette armée Européenne.
    Une armée Européenne nous coûtera moins cher, produira des emplois en Europe et apportera une capacité opérationnelle supérieure à celle d’aujourd’hui n’en déplaise aux nationalistes de tous poils

  2. – Arrêter de supprimer nos libertés ! Depuis l’arrivée du gouvernement Macron/Philippe, une grande partie de nos libertés individuelles et de notre protection sociale à disparue sous couvert de la lutte anti-terroriste d’abord puis de la lutte contre les casseurs ainsi qu’avec les lois « travail ». Maintenant sur simple décision d’un préfet on ne ne pourra plus aller manifester et être assigné à résidence ou aller pointer au commissariat simplement à cause de ses idées : c’est du jamais vu en France et c’est une régression indigne d’un pays démocratique.
    La France n’est pas depuis longtemps un pays de libertés mais un pays d’interdits et un pays policier. Il suffit d’aller n’importe où en Europe pour s’en rendre compte, la France comporte beaucoup plus d’interdits et de lois régissant la vie de chacun que tous les autres pays comparables.
    Les lois travail sont aussi une immense régression sociale par la suppression des acquis afin de répondre à la demande des entreprises de plus de souplesse dans la gestion de leurs employés avec comme idée idiote que celles-ci vont créer des emplois ( où sont les résultats de ces mesures? Par contre les pertes pour les salariés sont tout de suite là avec le plafonnement des indemnités prudhommales).
    – La France seul pays développé à utiliser des grenades explosives dans les opérations de maintient de l’ordre, on nous fait croire que c’est le seul moyen pour s’opposer aux casseurs : mais alors comment font les autres pays dont certains ont une tradition de manifestation autrement plus violentes qu’en France ?
    N’ont-ils pas une autre culture que la répression comme seule réponse ? On préfère en France aller à la rupture et à l’affrontement plutôt que d’engager des discussions : il a fallut attendre la cass e à l’Arc de Triomphe pour voir l’Etat débloquer 18 milliards en faveur des plus démunis.
    Afin d’éviter de telles extrémités, il serait bon de mettre en place les conditions d’un dialogue sinon permanent au moins rapidement appelable . Pour cela il faut des interlocuteurs et ceux-ci doivent être des syndicats représentatifs à la fois des professions, des entreprises, du patronat mais aussi des autres citoyens qui parce qu’ils ne sont pas salariés ou patrons c’est-à-dire production ne sont aujourd’hui pas considérés dans notre société ( voir comment le Président à parlé et traité les retraités). Il faut donc avoir des syndicats représentatifs de toutes les couches de la société (femmes au foyer, chromeurs, retraités, actifs, jeunes, ministres, oisifs, consommateurs,…).
    -Rendre obligatoire l’appartenance à un ou plusieurs de ces syndicats qui deviendraient alors les représentants privilégiés pour toutes les discussions et éviter ainsi d’avoir à recourir à la grève et aux manifestations pour se faire entendre.
    Les cotisations à ces syndicats seraient déductibles des impôts, cela coûterait bien moins cher que les manifestations, grèves et casses.

    Retour sur la mesure de limitation de la vitesse à 80km/h. Si en effet cette mesure de diminution de la vitesse devrai faire baisser la gravité des accidents, elle ne ferra pas baisser le nombre de ces accidents. Rouler moins vite ne permet pas de supprimer les erreurs de conduite, les inattentions, d’améliorer l’état des routes, la conduite en état d’ébriété ou sous stupéfiants ou en regardant son téléphone portable. Ou bien il fallait descendre cette limite de vitesse à 50 km/h comme en ville et ce n’est pas le cas.
    Cette mesure n’a pas été réfléchie car contrairement à avant tous les véhicules sont soumis à la même limitation ; comment on peut rouler à 80 en voiture avec un poids-lourd derrière qui lui aussi roule à 80km/h mais qui utilise un compteur plus précis que celui des voitures et qui par conséquent va être à 80km/h alors que la voiture devant lui sera à 76 ou 78 km/h réels. Comme être serein, detendu et attentif à la route avec un poids-lourd derrière qui fait des appels de phare et klaxonne pour vous faire aller plus vite.
    Encore une fois on préfère faire de la répression, de la limitation de liberté plutôt que de la pédagogie et de la formation.
    En matière de prévention routière c’est comme en matière de maintient de l’ordre la repression avant tout.
    Aujourd’hui pour traverser la France en voiture, on ne conduit pas en regardant la route et en étant attentif au danger mais en regardant son compteur de vitesse, les radars, les jumelles, les voitures banalisées et autres pièges répressifs. C’est à l’opposé de ce qu’il faudrait faire.

    – Modification du statut des députés qui ne doivent plus être les représentants de la Nation mais les représentants des électeurs. Ceux-ci doivent avoir un mandat de leurs électeurs et être révocables avant la fin de la mandature.
    Le député ainsi élu et mandaté par ses électeurs devra rendre compte de ses actions et prises de positions à l’assemblée aux électeurs tous les 6 mois ou un an et les électeurs valideront ou non son travail en le maintenant ou en révoquant . Si celui-ci est révoqué, c’est son suppléant qui prend son poste et qui à son tour devra rendre des comptes sur son travail, s’il est révoqué à son tour, une nouvelle élection partielle doit alors être convoquée.
    Seuls les électeurs de la circonscription peuvent valider ou non le travail de leur député. Reste à définir les moyens de validation du travail du député et le nombre de voies nécessaires pour sa révocation ou son maintient.
    Ce dispositif permet d’avoir un vrai représentant de sa circonscription, d’éviter de ne pas se exclu par les partis et d’avoir un rôle actif dans les décision étant entendu que chaque député doit pouvoir défendre son travail et expliquer ses actions dans un débat contradictoire car d à l’Assemblée National les choses ne sont ni simples, ni faciles et que des compromis sont souhaitables pour faire avancer les débats et obtenir des résultats.
    Cette mesure évite d’avoir recours au RIC mais permet une participation et un contrôle permanent des citoyens qui voudront bien s’investir.

    Remettre des services publics face aux citoyens plutôt que de les supprimer et de vouloir les remplacer à marche forcée par une dématérialisation déshumanisée.
    Insupportable aujourd’hui de devoir appeler un numéro surtaxé pour joindre un service public.
    Beaucoup des logiciels ou sites internets de services publics ne fonctionnent pas correctement et il n’est pas prévu in fine d’avoir un personnel comme contact. C’est inacceptable!

    Travailler plutôt sur une rationalisation et une simplification des l’administration et des procédures en faisant d’abord confiance au citoyen plutôt qu’à le voir comme un fraudeur potentiel. Interconnecter les fichiers des différentes administrations pour faire vos vérifications en interne plutôt que chaque administration demande de remplir un dossier avec les mêmes éléments. Certains services fonctionnent très bien et pourraient servir de modèle plutôt que chacun réinvente la roue (exemple les impôts, la retraite).

    – Baisser l’écart des salaires dans les entreprises entre le plus bas et le plus élevé.

    – Lutter contre le déclassement global de la population dans toutes les classes de la société mais surtout visible chez les jeunes : un jeune de 30 ans aujourd’hui à fait deux ans d’études en plus que ses parents mais il une plus grande difficulté à se loger, à vivre, à acheter une voiture, il gagne moins que ses parents et il hésite à avoir des enfants dans ces conditions…

  3. 1/ Suppression des privilèges anachroniques et proposition :

    De supprimer la Cour de justice de la République.

    De supprimer l’inviolabilité qui protège les parlementaires (qui permet à ceux qui en bénéficient de ne pas faire l’objet de mesures privatives ou restrictives de liberté, pendant la durée de leur mandat, pour des actes étrangers à l’exercice de leurs fonctions).

    De supprimer l’inviolabilité qui protège le Président de la République, étant entendu que les plaintes et procédures le visant devront faire l’objet d’un examen préalable afin d’éviter les actions abusives.

    De supprimer le droit des anciens Présidents de la République de siéger à vie au Conseil constitutionnel.

    2/ Une justice plus efficace et proposition :

    De supprimer tout lien hiérarchique entre le ministre de la Justice et les procureurs.

    De renforcer les moyens du Parquet national financier (PNF) et de l’Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales (OCLCIFF).

    De donner à la Cour de discipline budgétaire et financière le pouvoir de sanctionner les membres du Gouvernement et les élus locaux.

    De donner à la Commission du secret de la défense nationale (CSDN) le pouvoir d’autoriser l’accès aux documents classifiés.
    De supprimer le délai butoir de douze ans au-delà duquel il n’est plus possible de poursuivre en matière d’infractions occultes et dissimulées.

    De supprimer la convention judiciaire d’intérêt public (CJIP) pour les personnes morales.

    De favoriser le dépaysement judiciaire des affaires politiques.

    3/ Davantage de transparence et proposition :

    De systématiser la publication en données ouvertes (open data) des informations et documents détenus par les autorités publiques.

    De donner un caractère exécutoire aux décisions de la Commission d’accès aux documents administratif (CADA).

    De mettre en ligne sur le site de la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP) un bilan d’enrichissement individuel des élus et agents publics soumis aux obligations déclaratives.

    De mettre en ligne l’utilisation de l’avance de frais de mandat par chaque parlementaire.

    D’encadrer strictement le lobbying : en organisant la traçabilité des auditions des représentants d’intérêts, en rendant public les documents que ces derniers transmettent aux parlementaires, en imposant l’empreinte normative (le parlementaire devra mentionner qui est à l’origine de l’amendement qu’il propose).

    D’abroger la loi sur la protection du secret des affaires.

    D’harmoniser les textes s’appliquant aux lanceurs d’alerte.

    D’étendre les prérogatives du Défenseur des droits afin de lui permettre de soutenir financièrement les lanceurs d’alerte.

    De sanctionner les poursuites-bâillon.

    D’imposer aux collectivités locales de rendre publiques les mesures correctives prises un an après un rapport d’observations de la chambre régionale des comptes les concernant.

    D’imposer aux collectivités locales de mettre en ligne les budgets et comptes administratifs, les emprunts, les subventions allouées, les indemnités des élus, les voitures et logements de fonctions, les membres du cabinet et du service communication, les rapports des chambres régionales des comptes et les décisions judiciaires les concernant, les frais de bouche, les dépenses de déplacement et d’hébergement des élus.

    4/ Demande de lutter contre les conflits d’intérêts et proposition:

    D’interdire le cumul des mandats.

    D’imposer aux parlementaires qui exercent des fonctions de conseil de communiquer au déontologue de leur assemblée la liste de leurs clients.

    De plafonner les revenus annexes que peut avoir un parlementaire.

    D’imposer aux experts de remplir une déclaration d’intérêts.

    De confier à une autorité administrative indépendante le contrôle des départs des agents publics vers le secteur privé (pantouflage) ainsi que le contrôle de leur retour vers le secteur public (rétro-pantouflage).

    D’imposer l’échevinage dans les juridictions commerciales.

    5/ Demande de lutter contre les atteintes à la probité et proposition :

    De faire certifier les comptes des partis politiques par la Cour des comptes.

    De renforcer le contrôle des campagnes électorales : en augmentant les pouvoirs de la Commission nationale de contrôle des comptes de campagne et des financements politiques (CNCCFP), en instaurant une sanction d’inéligibilité à l’encontre du candidat à l’élection présidentielle dont le compte de campagne est rejeté pour fraude, en obligeant les candidats à rendre régulièrement publiques pendant leur campagne leurs dépenses et de leurs recettes.

    D’interdire aux personnes dont le casier judiciaire comporte une condamnation pour atteinte à la probité de se présenter à une élection.

    D’interdire toute remise de cadeaux ou d’avantages par un représentant d’intérêts (lobbyiste).

    De sanctionner pénalement tout mensonge proféré devant la représentation nationale.

    De supprimer complètement le « verrou de Bercy ».

    De permettre aux associations agréées de lutte contre la corruption d’exercer les droits reconnus à la partie civile en matière de détournement de fonds publics par négligence.

    De permettre l’affectation des biens confisqués à des activités d’intérêt général (afin de rendre tangible les fruits de la lutte contre la corruption et la fraude fiscale).

    De contrôler l’utilisation de la protection fonctionnelle afin d’empêcher la prise en charge des frais de justice et des condamnations civiles des élus ou agents publics qui commettent une faute pénale personnelle.

    D’améliorer le contrôle de légalité en le confiant à une autorité indépendante.

    6/ Demande d’améliorer la participation des citoyens aux décisions et proposition :

    D’éviter les grands projets inutiles et imposés (GPII) en améliorant les procédures de concertation : en commençant le débat sur le besoin et les alternatives possibles, en interdisant de prononcer une déclaration d’utilité publique avant l’évaluation de l’impact environnemental, en finançant les contre-expertises, en garantissant l’égalité dans l’expression des différents points de vue.

    De mettre en place un référendum d’initiative populaire

  4. 18. Mettre en place un service public bancaire

    Proposition 18-1 : Socialiser les banques de dépôts bénéficiant de la garantie publique.

    Proposition 18-2 : Réintroduire une séparation entre banques de dépôts et marchés financiers.

    Proposition 18-3 : Orienter le crédit à l’investissement matériel, de formation et de recherche qui développe l’emploi et la transition écologique sous un contrôle des parties prenantes.

  5. La 5ème république ne peut plus exister ainsi.
    les représentants de l’état se votent eux mêmes leurs subvention ?
    On se croirait revenu avant 1936, le riche et le pauvre.
    On voit bien que tout est fait pour supprimer la classe moyenne( des enfants d’ouvriers ont pu faire des études et s’élever) , il ne restera plus que le riche et le pauvre.
    On donne des subventions au compagnon du porésident de la république ? mais nous n’avons pas voté pour e, avec le salaire du président, si le compagnon ( ou compagne) veut agir, il doit le faire bénévolement. Idem pour les familles des députés, sénateurs etc…
    Interdiction d’employer une personne de la famille sauf si il y a un concours anonymé.
    Un seul mandat et nombre d’heures obligatoires.
    Contrôler les dépenses ( jet privé etc..
    Tout ce qui est déplacement etc sur la base d’un fonctionnaire de l’état.
    Arrêter de vivre comme des seigneurs sur le compte du peuple qui devient peu à peu exsangue.
    Trop de dépenses de chateaux, trop de dépenses à l’Elysée.
    La révolution a été faite par une minorité et la majorité a suivi parce qu’elle en avait raz le bol.
    Nos députés doivent avoir un certain niveau pour nous représenter correctement, sinon cela fait le jeu du gouvernement qui ne rencontre pas de résistance( fondée, appuyée, avec développement logique et étudié) réelle.
    Pourquoi ce sont nos gouvernants qui s’attribuent leur salaire, leur subvention etc…

    Et nous, la nation on paye tous ces frasques.

  6. Supprimer les armes nucléaires, devenues obsolètes dans notre monde à venir.
    Le bien être des français ne viendra que de la nature. Créons une France pour vivre ensemble. Les territoires contiennent tant de richesses qu’il n’est pas nécessaire d’aller les chercher ailleurs.

  7. Démocratie et citoyenneté
    Assemblée nationale élue à la proportionnelle totale avec talon à 5 %.
    Supprimer le président-roi ou le roi-président en élisant un comité de 12 ou 15 personnes qui prendraient en charge les grandes orientations de la France (éducation, santé, travail, industrie, sécurité, environnement, affaires étrangères…)
    Ces représentants s’appuieraient sur des ministères appropriés qui élaboreraient les politiques et les lois.

  8. Partage des pouvoirs : un président moins présent et un concordat plutôt qu’une seule personne ; là, gauche , droite … seraient représentées.
    Réjouissons nous de la liberté d’expression ; on est grand , on peut trier; faire confiance aux citoyens qu’on prend trop souvent pour des benêts et en particulier les ruraux qui, soi-disant, sont moins informés que les urbains …mon oeil !

  9. il faut réduire les dépenses de l’état
    diviser par 2 le nombres des députés et des sénateurs ( 2 ou 1 député par département c’est suffisant)
    je ne pense pas que les français fassent la queue pour être reçus par les députés ou sénateur !
    interdire de légiférer par ordonnance sauf cas d’urgence pour le pays
    annuler définitivement les communautés de communes
    contrôler les collectivités territoriales
    il faut limiter toutes ces couches qui ne servent à rien si ce n’est gaspiller l’argent du contribuable
    instaurer impérativement la proportionnelle aux élections
    et rendre au peuple sa voix par le biais de référendum pour toutes les questions qui touchent aux grands changements de notre société qu’ils soient internes ou européens !

  10. C’est à l’occasion d’un conflit avec un représentant de l’institution scolaire (principal de collège), que j’ai pris conscience des structures de nos institutions et de l’impact qu’elles avaient sur nos vies. Cette prise de conscience a été possible pour 3 raisons :
    – un travail personnel en dynamique de groupe,
    – une maîtrise en sciences de l’éducation,
    – la rencontre avec le Mouvement des réseaux d’échanges réciproques de savoirs qui permet une pédagogie de la réciprocité.
    Je vous envoie par mail le document que je souhaite joindre à mon commentaire.

  11. CRÉATION D UN MINISTÈRE DE L’INTERET PUBLIC

    Dans de nombreux domaines… économie,logement,santé, écologie….bref quasiment tous les domaines intéressant l’action publiques … L’INTERET PUBLIC est malmené par des lobying privés qui gangrènent l’action de l’etat.

    La création d’un MINISTÈRE DE L’INTERET PUBLIC ayant le statut de MINISTRE D’ETAT comme l’Interieur, l’Economie et l’ECOLOGIE…. doit voir le jour et avoir priorité d’arbitrage sur les lois publiées… car il va de soit que le PRÉSIDENT de la REKPUBLIQUE est le garant de l’interet PUBLIC ??? NORMALEMENT…. à moins qu’il de faille inclure l’interet Public dans notre CONSTITUTION… et qu’en conséquence notre conseil CONSTITUTIONNEL retoque les lois mettant à mal l’INTERET PUBLIC.

  12. Je suis pour:
    le vote obligatoire
    la prise en compte du vote blanc
    le RIC mais avec des questions qui n’autorisent qu’ une réponse Oui ou Non
    Toute personne condamnée ne doit pas pouvoir être candidat à une élection ni à un poste exécutif (gouvernement), ni à un poste de fonctionnaire national ou territorial.

  13. Limitation des mandats électifs par personne.
    Limitation du cumul de rémunérations des élus.
    Remboursements des frais réels des élus sur présentation de justificatifs avec une limite maximale par mois.
    Limitation du nombre de conseillers et secrétaire ainsi que de leur rémunération qui doit être basée sur la grille de la fonction publique ou territoriale

  14. Le coût des maisons de retraite est exorbitant en France par rapport au tarif d’hébergement compétitif dans les maisons de retraite belges Les Français vivant dans le Nord de la France le savent bien: les tarifs d’hébergement proposés par les maisons de retraite belges sont moins élevés que dans celles de l’Hexagone.
    Où passe la différence?
    Doit-on vendre ses biens acquis lors de sa vie pour payer sa maisons de retraite?
    Je propose un audit sur le coût réel des maisons de retraite.

  15. Des services publics pour tous et partout:
    Nous payons tous nos impôts, nous avons donc tous droit au mêmes services publics que dans les grandes villes.
    Mais pas forcément avec plus de fonctionnaires: le service peu être assuré par un autre fonctionnaire d’une autre administration, par un service mobile, par internet.
    Penser aux personnes qui sont déficientes en informatique par la visio-conférence.

  16. Diminuer les dépenses publiques:
    supprimer tous les doublons (ex commissions consultatives)
    diminuer le nombre de députés et sénateurs.
    Limiter le cumul des retraites des élus
    supprimer les avantages aux anciens élus

  17. le vote doit être obligatoire, il faut prendre en compte les votes blancs.
    Les parlementaires sont trop nombreux, trop payés, et pas assez présents.
    Il faut supprimer le droit de sol, cela éviterait à la France, des dépenses inutiles pour certains étrangers qui repartent d’ailleurs dans leur pays et profitent des aides sociales : c’est le cas pour les maghrébins surtout, mais pas que car à la frontière de la Guyane française les brésilienne n’hesitent pas à passer la frontière pour accoucher. ( Etre français, Ce n’est pas seulement être né en France, il doit y avoir des contraintes de langue, de travail’de culture et d’intégration. La double nationalité ne devrait pas exister : on est français ou non. On n’ est pas obligé d’être une terre d’accueil pour N’importe qui.
    En ce qui concerne laïcité, il faut faire comme les étrangers, c’est-à-dire ne pas construire des mosquées (puisque eux-mêmes ne construisent pas de lieux de culte autre que le leur, Dans leur pays. Voir même ils les détruisent quand il y en a eu.) pourquoi laisse-t-on faire des imams sachant très bien qu’ils prêchent dans certaines mosquées (une centaine en France)pour le radicalisme !!!

  18. Bonjour, voilà : je suis pour la suppression du sénat, la diminution du nombre de ministres, et l’acquisition de la retraite pour tous ceux ayant travaillé au moins trente ans dans leur vie (y compris et surtout les politiques).
    Différences de salaires inférieurs à 20 pour cent entre salariés (jusqu’au PDG) et primes égales dans une même entreprise.
    Fin des primes  » parachutes ».
    Référendum à partir d’une pétition d’au moins 10000 signataires.
    Garantie décennale d’une loi votée.

  19. je souhaite m’exprimer sur un sujet qui ne sera, à mon avis, peu, voire même pas du tout traité, il s’agit de la fin de vie.
    je propose de voter une loi pour la légalisation de l’euthanasie, le droit à mourir dans la dignité.

  20. VOTE BLANCS ET ABSTENTIONS
    En quarante années de citoyenneté je n’ai malheureusement voté qu’une seule fois…. en 1981…

    Pourquoi ?

    comme beaucoup au cours des années j’ai estimé que la représentation qu’il m’etait proposé ne me convenait pas totalement… et souvent pensé que mon penchant dans l’interet public pouvait se trouver un jour à gauche, un autre jour au centre et parfois à droite… rarement dans les extrêmes …
    N’ayant pas un réel choix à exprimer je me suis abstenu de déléguer mon vote… et estimé que la différence entre une dictature (ferme ta gueule et tais toi !) et la démocratie votante (cause toujours tu m’interesse !) aboutissaient finalement à des résultats assez proche … la liberté de s’exprimer en moins toutefois dans le cas de la démocratie puisque je m’exprime librement en ce moment…. donc au final pas grand chose qui me motive et m’incite à voter en l’etat Actuel de notre Constitution qui veut que l’on vote pour un représentant…

    Une idée… que j’exprime… je ne sait si elle est géniale… mais qui m’inciterait à voter serait que l’on puisse voter pour le « PARTI DES CITOYENS » dont la représentation aurait pour ambition de défendre l’INTERET PUBLIC et non les lobbys de corporations , de secteur économique ou d’intérêts financiers ou autres… en vue de gérer au mieux les finances publiques.
    Ce mouvement pourrait comme tout parti politique émettre un programme issu d’une consultation populaire et résulter à minima d’un consensus majoritairement exprimé…. les représentants désignés auraient pour mission de respecter le contenu du programme ayant l’adhesion Majoritaire sous peine d’etre Révoqué et remplacé par un suppléant afin d’etre Un représentant crédible… ce parti des citoyens aurait bien entendu la possibilité et évidemment l’obligation de déposer un projet de loi porté par une minorité relative (taux à définir 10, 20 ou 30 % de ses membres) de manière à donner un peu de poids à une minorité d’expression.

    Voilà j’ai fait un rêve peut être utopique… mais au moins j’aurais fait taire le Président MACRON qui considére que la démocratie exclut les ABSTENTIONNISTES et les BLANCS qui au final représentent mathématiquement le 1er PARTI D’OPPOSITION ou DE NON ADHÉSION à son programme et non le RASSEMBLEMENT NATIONAL…. personnellement cette forme de représentation me redonnerait envie de voter.

  21. J’suis ptet fou, mais à ce moment là va falloir le prouver, ou alors on est tous fous.

    Les fous,
      les marginaux, les rebelles,
        les anticonformistes, les dissidents…

    Tous ceux qui voient les choses différemment,
      qui ne respectent pas les règles.

    Vous pouvez les admirer,
      ou les désapprouver,
        les glorifier,
          ou les dénigrer.

    Mais vous ne pouvez pas les ignorer.
       Car ils changent les choses.

    Ils inventent, ils imaginent, ils explorent.
      Ils créent, ils inspirent.
    Ils font avancer l’humanité.

Là où certains ne voient que folie,
   nous voyons du génie.

Car seuls ceux qui sont assez fous pour penser qu’ils peuvent changer le monde, y parviennent.

  22. REMBOURSEZ LES PERTES DES PETITS COMMERCES ET ENTREPRISES: chômage partiel, étalonnement, aides, etc.. Si deux semaines de chômage technique pour des salariés et petites boites ça veut dire la clé sous la porte, c’est bien qu’il était déjà sur une marge très étroite et sont maintenant au bord du gouffre. Faites-jouez les assurances, et à un niveau plus élevé que leurs engagements contractuels actuels, état de catastrophe naturel, réassureurs, etc.. Ils ont pas à faire encore une fois des profits sur le dos de cette crise aux dépends des petits, bien au contraire.

  23. LES SYMBOLES:
    La rémunération de l’ensemble gouvernement/parlement/conseil constitutionnel avoisine les 400Millions d’Euros. C’est peut-être une goutte d’eau symbolique, et les représentants français méritent salaire correct, mais diviser par 2 ça serait un bon début, et 200Million c’est symboliquement plus qu’on donne aux restos du coeurs..
    Si on prend votre example Madame, ça fait 3500 en argent de poche par mois – on vous laisse frais – raisonnables – et assistants. Donc comme vous étiez à 7000+/mois dans la communication, en comptant 50% de taxes ça fait bien 3500, soit la même chose.
    Et les anciens président, 100K par an ça suffirait, entre bolloré et le speaking circuit ça devrait aller.

    1. Je pense que tous nos parlementaires devraient être au même régimes que le commun des français, comme dans les pays nordiques, ils touchent un salaire, mais finis tous les autres avantages. Ce serait un bon symbole et cela les ferait redescendre sur terre.

  24. LES INSTITUTIONS:
    -UNE DEMOCRATIE CITOYENNE DIRECTE
    Dissoudre même en faisant la proportionnelle ça va rien résoudre. La démocratie représentative où on vote pour vous tous les 5ans en vous déléguant le pouvoir et en croisant les doigts, en jouant le petit théâtre gauche droite, les extrêmes, etc.. ça ne marche plus parce que ça ne représente plus. Avoir réussi à nous faire croire qu’on avait pas de pouvoir, à l’heure d’internet qui a connecté toutes les connaissances et toutes les consciences, c’est plus credible. On veut voter pour nous, par pour vous – que la démocratie soit vraiment citoyenne et vraiment représentative.

    Alors j’ai pas le model parfait mais on va tous ensemble en décider en constituante, en attendant voilà le type squelette qui aurait du sens:

    -Des assemblés locales de 144 réprésentants:

    -72 ELUS à la semi-proportionnelle – 36/36
    MANDAT de 4 ans, renouvelable

    -72 TIRÉS AU SORT
    MANDAT de 6 ans – en rotation par tranche de 24 tous les 2 ans

    -Une MAJORITÉ EFFECTIVE DE CONSENSUS A 89 VOTES

    -Une minorité de blocage à 55 votes

    -X1000 Territoires = 144000 Représentants

    Référendum représentatif: 89000 sur 144000.

    On peut s’entendre à 144, pas à 577 (soit 144*4 +1). Steve Jobs disait il voulait pas plus de 100 personnes sur son équipe du Macintosh car il voulait pouvoir tous les connaitre. Le rendement de cohésion et de consensus constructif devient diminutif passé certains seuils: à 144 ça fait 10926 relations interpersonnelles, à 577 ça fait 166176!

    Pour 65 millions d’habitants, ça fait 1 pour 451, soit à taille humaine, un quartier tout simplement. Chaque assemblé représentant 65000 personnes. Et pour les élections, 900 habitants par représentant, soit des élections locales très intéressantes où chaque voix compte et peut tout changer.

    Des assemblés similaires pour faire remonter la représentativité au niveau cantonal puis départemental puis national.

    Au niveau du vote à certains échelons, il serait judicieux d’adopter un système de vote classé, comme cela a récemment été mis en place dans l’état du Maine. Ca résous les problème du pluripartisme très simplement et justement.

  25. Je suis surpris de voir si peu de messages sur le grand naufrage du syndicalisme en France.

    En dehors de la fonction publique, une représentativité très limitée avec une « élite » syndicale qui peut faire carrière à vie, alors que l’on limite le nombre de mandats à nos élus, qui malheureusement n’a pas toujours le sens de l’intérêt général si évident.

    Une gestion de notre système social confiée aux partenaires sociaux qui contribue largement à la situation actuelle sur le pouvoir d’achat et le chômage de masse.

    Des financements des plus opaques, avec parfois des coups de pouce politiques ou du medef pour acheter la paix sociale.

    La plupart des syndicats « représentatifs » défendant sans complexe une vision très politisée et anticapitaliste, qui hormis exception au niveau national, ne voient l’entreprise que comme une vache à lait plutôt que le coût total du travail (Le comble lorsqu’on représente des salariés du secteur privé). Vu que cette pensée ne représente plus à chaque élection qu’une part minoritaire de la population, il ne faut pas s’etonner que les salariés ne se sentent pas réellement représentés, hors, les « corps intermédiaires » sont autant de relais qui peuvent expliquer des situations et des réformes nécessaires. Mais c’est tellement plus simple d’être Populiste…

    Soit on change le système, mais c’est compliqué car les dits syndicats sont prêt à défendre bec et ongle leur poule aux œufs d’or, soit comme les gouvernements successifs sont en train de faire, on va retirer progressivement la gestion aux partenaires sociaux.

    On pourrait par exemple interdire un financement public direct à nos syndicats. Obliger toute personne qui bénéficie des prestations gérées par la concertation syndicale à adhérer à une structure. On pourrait interdire le cumul des mandats pour ceux bénéficiant de décharge de leur temps de travail.

  26. La société ne doit pas être contrôler, elle est libre normalement. Bien trop de système despionage sont mis en place…. la loi sur les attroupement interdit devrait être supprimer. Que deviennent les grande tablé villageoise?

  27. Nous en avons marre des outils de décervellement des merdias, nous ne voulons plus de média appartenant à des milliardaires il n’est pas démocratique de laisser l’information dans les mains des plus riches !

  28. Nos institutions exécutives devraient en permanence être en plus des élus complétées durant un temps limité par des citoyens lambdas irréprochables pénalement et éligibles selon des critères comme ; émanent de catégories de situations de vie, géographiques variables de l’hexagone et de l’ outre mer .
    Ils seraient représentatifs et en nombre limité composés de ;
    de citoyens issus de familles monoparentales salariés , des salariés débutants et ceux de plus de vingt années d’expériences professionnelles de la classe moyenne, des étudiants , des retraités et des chômeurs pourvues en même temps , de célibataires , des salariés de la classe moyenne et de citoyens en situation de handicap.

  29. Transparence il existait un site qui nous permettait de savoir ce que vote nos deputes , l emission envoye special sur le glyphosate met en evidence que tout est musele que nos elus ne son t que des marrionettes qui votent suivant les directives de M Macron ,alors il est mis en evidence que le pouvoir executif exerce une pression sur le pouvoir legislatif.c est de la dictature deguisee au profit des lobbies . Alors je demande une transparence absolue et un controle du peuple sur ces elus qui trahissent leurs electeurs.

  30. -revenir au droit commun pour les anciens membres du gouvernement hors fonction comme les ex premier ministres : supprimer le financement de bureau, équipe, chauffeur etc
    -revenir au droit commun en terme de chômage pour les anciens élus : durée et montant des indemnités alignés sur le droit commun des citoyens
    -aligner les remboursements des frais de déplacements et les contrôles sur le régime des fonctionnaires

  31. – Prise en compte du vote blanc
    – Vote obligatoire
    – Référendum d’initiative populaire à partir d’un million de signatures
    – Remplacer le Conseil économique et environnementale par une chambre tiré au sort dont le rôle serait de contrôler et proposer

  32. Retablir l ISF
    Combattre la fraude fiscale
    Augmenter les minimas sociaux
    reduire le budget de la defense au profit de l education et de la sante
    Faire payer proportionnellement en fonction des richesses
    Plafonner les dividendes et les salaires des grands patrons
    renationaliser EDF GDF
    Revaloriser les metiers manuels

  33. Encadrer le versement des dividendes afin qu’une société ne puisse plus ne pas payer d’impôts et verser des dividendes record.
    Faire en sorte que le travail rapporte plus que les placements financiers

  34. Voici quelques propositions :

    LES MOBILITÉS ET LE LOGEMENT

    « mieux accompagner les Français pour se loger, se déplacer, se chauffer »,
    • Allocation logement revue à la hausse pour tous les jeunes de moins de trente ans, sous conditions de ressources (étudiant non salarié ou salarié, employé non salarié ou salarié, ouvrier, auto entrepreneur ou artisan employant 2 salariés au plus, chômeur ou sans emploi).
    • Création d’une Agence de Contrôle Sanitaire et de Conformité des Logements offerts à la location, avec dispositifs contraignants pour les bailleurs en matière de superficie, d’équipement… Plafonnement du prix de location au m2.
    • Aide massive à l’isolation et au chauffage du logement (remplacement de chaudière, chauffe-eau solaire, panneaux photovoltaïques, pompe à chaleur…), à l’exclusion des résidences secondaires.
    • Aide à l’acquisition ou à la construction de maisons « passives »…
    • Politique forte pour le maintien à domicile des seniors :
    -prise en charge du remboursement du matériel médical (poches des stomisés, perfusions sanguines, matériel d’oxygénothérapie, tire-lait, PPC, escarres, orthèses, etc.) ;
    -politique de prévention prioritaire contre la perte d’autonomie,
    -formation diplômante accrue d’auxiliaires de vie…

    LA JUSTICE FISCALE, L’IMPÔT, LA FISCALITÉ ET LES DÉPENSES PUBLIQUES

    « rendre notre fiscalité plus juste, plus efficace, plus compétitive »,
    • Assujettissement de tous les citoyens à l’impôt sur le revenu, selon un barème progressif (tranches) ;
    • Suppression de l’augmentation de la CSG sur les pensions inférieures ou égales à 2500€ ;
    • Rétablissement de l’ISF ;
    • Impôt sur les grands sociétés Françaises (Whirpool, Total, Dassault, Louis-Dreyfus, etc.) et étrangères (Google, Amazon, Fac-Book, Apple, Microsoft, Starbucks, Ebay, Airbnb, Alibaba, LinkedIn, Netflix, Twitter, Uber, Yahoo, etc.), ayant une activité en France, au mâme taux : 23%, (et non 5% pour les GAFA, comme le propose le gouvernement);
    • Lutte contre l’évasion fiscale (les mêmes sociétés) et les paradis fiscaux (Andorre, Belgique, Guernesay, Jersey, Irlande, Liechtenstein, Luxembourg, Malte, Monaco, Pays-Bas, Royaume-Uni (City of London), etc. ;
    • Suppression de la TVA sur les produits de 1ere nécessité (produits alimentaires de base :
    -laits, laitages, fromages, produits laitiers ; farines, pâtes et céréales ;
    -conserves et produits surgelés ;
    -boissons non alcoolisées à l’exception des sodas, jus de fruits, bières ;
    -beurres et pâtes à tartiner, à l’exception des produits contenant de l’huile de palme ou des graisses animales ;
    -fruits et légumes, à l’exception des fruits importés ;
    -cosmétiques et produits de parapharmacie, à l’exception des produits de luxe, des médicaments, des suppléments alimentaires ;
    -produits jetables d’hygiène féminine, préservatifs masculins et féminins, contraceptifs (liste non exhaustive).
    • Fléchage prioritaire de la dépense publique en direction :
    -des collectivités territoriales de base (communes),
    -de l’hôpital public, des services de santé, des services de secours, de la police de proximité (structures et personnel),
    -de l’école publique (structures et personnel), de l’université (structures et personnel),
    -de la culture, les espaces culturels,
    -des professionnels et intermittents du spectacle,
    -de la préservation du patrimoine culturel, artistique, architectural, naturel…
    • Préservation des services publics là où ils sont menacés de disparition…
    • Restauration des services publics partout où ils ont été supprimés : poste, école, hôpital, crèche, transports ferroviaires de passagers (TER)…
    • Création dans chaque village d’un « Pôle Santé » ou dispensaire comprenant au minimum un(e) médecin territorial fonctionnaire, un(e) infirmier(e), un(e) dentiste, un(e) pédiatre, un(e) kinésithérapeute, un(e) psychologue…

    LA DÉMOCRATIE, LA CITOYENNETÉ ET L’ÉVOLUTION DE LA PRATIQUE DÉMOCRATIQUE

    « faire évoluer la pratique de la démocratie » et « rendre l’Etat et les services publics plus proches des Français et plus efficaces »
    Comment mieux associer les citoyens à la prise de décision ?
    • Enquête d’utilité publique sanctionnée par un référendum* local, régional ou national pour tous les grands projets :
    -d’aménagement, d’infrastructures routières, ferroviaires, aériennes, portuaires, etc.,
    -l’implantation de grandes surfaces commerciales, de zones industrielles ou d’aménagements agricoles (super-fermes, barrages, centrales solaires), etc.

    *Référendum obligatoire ou facultatif (communal, cantonal, régional ou national), à l’exemple de la Suisse…
    Participation requise : 2/3 des inscrits ou mandants. Vote à la majorité des 2/3. Nullité du vote si le vote blanc et/ou nul est égal ou supérieur à 1/3 des votants.
    Impossibilité constitutionnelle d’organiser un nouveau référendum sur le même thème ou la même question avant 5 ans, quelle que soit l’issue du référendum initial.

    Comment mieux représenter les sensibilités ?
    • Assemblée constituante pour l’élaboration de la Constitution d’une VIe République : abrogation des articles 16 et 38 de l’actuelle Constitution.
    • Inscription dans la constitution d’un article fort et contraignant sur la préservation de la planète et le droit des générations futures à disposer d’un environnement non pollué…
    • Éviction et stricte interdiction des lobbies et des lobbyistes à l’intérieur des enceintes délibératives (Assemblée Nationale, Sénat, Conseils Régionaux ou Départementaux, Conseils Municipaux, ainsi que toutes autres instances officielles).
    • Élection à la proportionnelle de tous les représentants des collectivités locales et nationales (Assemblée Nationale). Participation requise : 2/3 des inscrits ou mandants. Vote à la majorité des 2/3. Nullité du vote si le vote blanc et/ou nul est égal ou supérieur à 1/3 des votants.
    • Limitation du nombre de députés et de sénateurs. Limitation de la durée des séances délibératives (Assemblée Nationale) à 4 jours par semaine. Interdiction des séances de nuit et du vote par procuration.
    • Assiduité stricte des élus aux séances des assemblées avec contrôle des présences et pénalités salariales.
    • Interdiction stricte du cumul des mandats.

    Comment répondre aux questions des Français sur l’immigration ?
    • Immigration politique (Réfugiés politiques, demandes d’asile) accordée en fonction de la situation politique du pays de départ, des menaces sur la personne ou la famille pour activités politiques… Critères stricts d’identité vérifiés…
    • Immigration climatique : accueil d’un contingent annuel plafonné de ressortissants issus de pays menacés ou en proie à la montée des eaux, la famine, la désertification… Critères stricts d’identité vérifiés…
    • Immigration professionnelle
    Contingent annuel, sur critères de qualification, selon besoins… Immigration familiale (regroupement) selon les mêmes critères de qualification pour le conjoint, enfants mineurs compris.

    Comment mieux vivre ensemble et mener une politique d’intégration plus efficace et plus juste ?
    • Nationalité française accordée sur critères stricts : (Acquisition et pratique de la langue, connaissance des droits et devoirs, des us et des coutumes, de l’hymne national), et cérémonie officielle d’acquisition de la nationalité avec prestation de serment (Cf : Canada).
    • Indexation des salaires et pensions sur le coût de la vie (Indice Insee). Revalorisation annuelle du salaire de base. Revalorisation annuelle des salaires supérieurs au salaire de base selon un barème dégressif.
    • Salaires mensuels plafonnés à 8 fois le salaire de base (En 2019, le Smic mensuel brut est de 1 521, 25 €) pour tous les salariés des services public, de la fonction publique, de la fonction territoriale, les administratifs et agents de l’état, les députés, sénateurs et ministres.
    • Salaires mensuels plafonnés à 8 fois le salaire de base pour tous les salariés du secteur privé.
    • Salaire de la/du président(e) de la République plafonné à 12 fois le salaire de base.
    • Salaires mensuels patronaux plafonnés à 12 fois le salaire de base pour le secteur public et privé.
    • Indemnités de départ et/ou de licenciement plafonnées et dégressives pour les salaires supérieurs à 5000€/mois…

    CONVERSION ÉCOLOGIQUE, PRÉSERVATION DE L’ENVIRONNEMENT, TAXE CARBONE, GESTION DES DÉCHETS

    • Taxe carbone renforcée et généralisée pour tous les industriels et transporteurs routiers ;
    • TICPE sur les transports maritimes et aériens (Compagnies françaises et étrangères) ;
    • Mise en œuvre d’une politique contraignante de ferroutage en France associée à une politique européenne des transports.
    • Aide massive à la conversion écologique : subventions de mobilité accrues ou crédit d’impôt pour l’isolation, l’installation de panneaux photovoltaïques, de pompes à chaleur…
    • Aide massive aux déplacements professionnels : forfait kilométrique revu à la hausse et réactualisé annuellement.
    • Aide accrue pour l’acquisition d’un véhicule moins polluant (essence, Gpl ou électrique –y compris e-cycle), à l’exclusion des véhicules utilisant du gazole, des huiles végétales ou des produits de distillation végétale ;
    • Promotion du vélo en ville :
    -Abrogation des autorisations de circuler à contre-sens (En sens interdit) locales et/ou nationales pour les cycles,
    -Autorisation de circuler sur la voie publique pour les e-cycles circulant à plus de 25 km/h ;
    -Politique de création de pistes cyclables en site propre (bandes cyclables dangereuses) avec obligation d’y circuler pour les cycles et e-cycles ;
    • Lutte contre les décharges et les rejets sauvages par la généralisation de la surveillance vidéo en milieu rural, assortie de lourdes pénalités afin d’éradiquer les décharges sauvages.
    • Gratuité de dépôt pour les artisans déposant leurs déchets en déchèterie.
    • Politique contraignante en direction des industriels pour la réduction des emballages, l’harmonisation des plastiques recyclables, la vente de produits en vrac, la consigne des contenants verre, etc.
    • Généralisation du tri sélectif et sensibilisation des usagers à l’aide de réunions locales d’information à l’initiative ou sous l’égide des municipalités, etc.
    • Préservation des ressources en eau :
    -puisage ou pompage des nappes phréatiques pour l’agriculture ou l’industrie prohibé ;
    -pompage dans les rivières et fleuves pour l’agriculture ou l’industrie strictement plafonné ;
    -aide à la recherche agronomique pour le développement de plantes peu voraces en eau ;
    -aide à la modification des pratiques agricoles d’irrigation (promotion du goutte-à-goutte, cultures peu voraces en eau ; façons des sols moins agressives, etc.) ;
    -aide à la récupération de l’eau de pluie pour les particuliers, les agriculteurs, les collectivités, les industriels et grandes surfaces (installation de citernes souples);
    -aide au traitement et à la récupération des eaux vannes pour usage domestique et/ou irrigation ;
    -aide à l’installation domestique de double circuit d’approvisionnement en eau : eau potable du réseau ; eau de pluie pour toilettes, lave-linge, lave-vaisselle, jardinage…

  35. Supprimer toutes les commissions et autres organismes qui ne servent à rien, qui coûtent cher et dont les rapports ne sont jamais mis en oeuvre.
    Si l’on crée une de ces entités :
    – avoir obligation de mettre en oeuvre les recommandations formulées
    – revoir le mode de nomination des membres.

  36. Je ne sais pas où l on peut s exprimer voilà mes souhaits arrêter les cadeaux fiscaux aux riches supprimer les niches fiscales faire la chasse à l évasion fiscale et aux personnes domiciliées à l étranger rétablir Isa supprimer cuve et flattax revoir la rémunération du livret a supprimer les retraites dorées octroyé aux anciens présidents et premier ministres stop aux taxes sur le gas oil le tas oil ne pollue pas plus que les piles au lithium arrêt des flash ball qui ont fait des ravages économie au niveau du fonctionnement de l état moins de députés moins de sénateurs et obligation de siéger et de ne pas dormir indexation des retraites sur l inflation taxer les gafa et comptabiliser le vote blanc voici mes souhaits merci de transmettre ma mairie n a pas voulu ouvrir de cahier de doléances donc je ne savais pas où m adresser

  37. Est-il légalement possible de faire annuler la loi de 1973 et retrouver une souveraineté monétaire à l’image de l’Islande ?

  38. Il ne faut pas oublier les très petites entreprises (TPE)….
    Il y a une réforme urgente à faire, c’est celle de l’URSSAF qui a
    remplacé le RSI. Alors que la moitié des TPE ne savent pas ce qu’ils vont gagner le mois prochain, les cotisations sont encore basées sur l’année d’avant. C’est ingérable! Il faut déterminer un taux unique, alors qu’actuellement il y a des taux différents pour la retraite, la maladie etc.. et qu’il soit facile de déclarer chaque mois le chiffre d’affaires en ligne, multiplié par ce taux, permettant de payer immédiatement par CB.
    D’autre part, il faut revenir sur les cotisations délirantes demandée par le RSI à son époque qui ont été reprises comme
    étant bonnes par l’URSSAF. Exemple : 2 années avec un bénéfice
    de 8000 €, premier trimestre de l’année suivante : 4800 €!
    J’ai demandé à Mme la Juge du TASS (Tribunal des affaires sanitaires et sociales) de statuer sur l’affaire et nous avons reçu,
    elle et moi, un courrier du RSI indiquant qu’après étude, je devais
    moins que le seuil de rentabilité qui était de 38 €! Il en a été de
    même pour tous les trimestres. Nombre d’entreprises ont fermé
    à cause du RSI. Pour celles qui restent, il faut établir la vérité des
    chiffres…

  39. j’ai l’impression qu’il faille supprimer le terme égalité de la devise française : toutes les mesures proposées ne s’adressent désormais
    qu’à une certaine catégorie de français. ( taxe habitation, impots, csg…) cela suffit, la classe moyenne n’en peut plus. A quoi cela sert d’avoir essayé d’évoluer pendant toute une carrière, pour se rendre compte que l’on nous prend le bénéfice de ces efforts.
    Réindexation des retraites.
    Baisse des impots sur le revenu.
    Suppression de la taxe d’habitation pour tous.
    Suppression de la prime de rentrée scolaire ( fournitures identiques pour tous délivrées par les écoles ).
    Sénateurs réduits à 2 par région.
    Députés 3 par département = 290 maximum.

  40. Tout est organisé autour des grandes métropoles départementales.
    Les places sont refaites à neuf avec des matériaux nobles, les monuments historiques sont ravalés. … et à 25 km de la, les petites villes se meurent, elles sont moches, 0 investissement.

  41. Nos politiciens gagnent trop. On devrait pouvoir voir leurs dépenses. Nos politiciens devraient prendre en exemple la Norvège, l’argent est au contribuable pas à eux

  42. Bonjour pourquoi la plupart de nos ministres ont un logement de fonction, une voiture de fonction, carte essence et d autres avantages, alors qu’ils ont des salaires supérieurs à 5 000€, je gagne 2500€ et n’ai pas le droit au APL !!!!, pas d’indemnités essence, …… Où est l égalité.

  43. Les medias tv doivent etre absolument libres. Actuellement les grandes medias tv qui diffusent H 24. Sont la proprieté achetés par 9 milliardaires francais et tres souvent non partial. A la botte de notre elite politique.

  44. Tout changement de situation de nos élus de A à Z (du président au maire) devra être validé par référendum. Il est inadmissible de voir autant de conflit d’intérêts, l’état décide de nos vies et gèrent sa propre vie. N’y a t-il pas un problème ?
    Réduire le nombre de députés français (3 par millions d’habitants) et européens (1 par millions d’habitants), de sénateur.
    Choisir entre Bruxelles et Strasbourg et arrêter ses déménagements stupide et onéreux.
    Réduire les avantages de nos élus, sanctionner les absences à l’assemblée nationale et au sénat .
    Vendre les avions de l’état long courrier.
    Les élections concerne une personne pas son conjoint, donc aucun budget pour ce dernier.
    Validé le RIC.

  45. Les impôts en France sont les mêmes partout, par contre les services rendu sont concentrés dans les villes. N’y a t-il pas un problème de solidarité ou fonctionne t-elle que dans un sens. Exemple : Internet, hôpitaux, service public, transport en commun et bien d’autres encore.
    Ouverture des services public en mode restreint le samedi (sur rendez vous si il faut), le contribuable est obligé de prendre des congés pour les rencontrer. Le samedi n’est pas férié.

  46. Il est à mon sens impératif de mettre à plat et lancer la discussion sur les composantes des rémunérations et du syndicalisme en France 🇫🇷

  47. Pourquoi ne pas proposer aux maires de voter les lois ? Les textes seraient débattus et rédigés a l’assemblée puis soumis aux maires qui décident de leur application définitive ou non. Même si je suis attaché a nos institutions ça me semble être une contre partie correcte pour redonner confiance aux politiques sans passer par le RIC qui pour moi reste impossible a appliquer

  48. Bonjour,
    Tout d’abord il me semble absolument anormal que les bulletins blancs et nuls n’aient aucun impact dans l’élection au suffrage universel. Nous nous retrouvons avec des personnes élues par une minorité nationale qui a en partie voté à défaut par peur de l’extrême droite. Le président ne peut être représentatif de cette manière et obtenir l’adhésion dans ses réformes, d’autant plus s’il les mène au détriment du peuple.
    Par ailleurs le gouvernement devrait commencer par réduire son train de vie avant de demander aux Français de se serrer la ceinture. De l’économie et de l’écologie dans le fonctionnement des représentants de l’État serait un minimum.
    Il serait également temps de poursuivre réellement les fraudeurs fiscaux au lieu de ponctionner les familles et les étudiants.
    Revalorisez pour de bon les salaires des personnels soignants et des enseignants. Redonnée des moyens à la recherche fondamentale sur le long terme. Arrêtez le CICE dont les résultats sont médiocres en terme d’emploi. Cessez de culpabiliser les plus démunis, de pointer les réfugiés et de diviser la France. La force est dans l’adhesion à des valeurs communes.
    Cessez de remettre en question notre système de solidarité.
    Cessez les projets inutiles ou pire encore dévastateurs pour l’environnement et les populations.
    Bref une politique plus égalitaire est vraiment le minimum que peut attendre la France. Nous méritons une politique ambitieuse, écologique, fière, qui fait front aux populismes et aux nationalismes qui sont au pouvoir par ailleurs. Nous pouvons être les instigateurs d’une autre façon de procéder, et de nous tenir debout devant les puissants lobbies qui se servent des peuples et leur marche dessus.

  49. Bonjour,
    C’est inadmissible que certain ( profite du système ) en cumulant les retraites ! et de plus travaille encore !
    plafonner à une retraite au choix + conversion!
    Revoir toutes les lois ou les parlementaires ont depuis des décennies votés ((( leurs ))) avantages!
    Prélever un impôts de solidarité aux retraite versé hors des frontières de la France!
    Blocage des salaires a 35 fois le Smic!
    pas de salaire de fonctionnaire supérieur a celui du Président de la république !

  50. Bonjour, je pense qu’il faudrait supprimer les droits de succession, qui sont un racket pur et simple.
    Pas de salaire en-dessous de 2000,00€.
    Plus de privilèges pour les élus (0)
    Suppression de l’immunité parlementaire
    Moins de pouvoir au président de la république, avec possibilité de révocation de son mandat
    Contrôle de présence à l’assemblée avec sanction
    Réduction des élus
    Pas de primes de fonctionnement
    Réstitution des biens acquis sur le peuple
    Création d’une chaîne de télé par le peuple, pour informer tous les citoyens
    Voilà, en vrac, pour le moment

  51. Pourquoi en ces temps de restrictions budgétaire on se permet que des anciens élus perçoivent des indemnités/revenus à vie et, ou, bénéficient de financements public pour entretenir un cabinet.
    Pourquoi, aussi, les élus ne sont pas assujettis aux mêmes conditions de retraites que les citoyens du privés, Base et méthode de calculs, nb d’années, cumuls de revenus ou pensions, conditions de cumuls de pensions et salaires……
    Il est normal qu’un elu puissent bénéficier, après une fin de mandat d’un status temporaire de transition afin de retrouver une situation professionnelle, mais cela ne doit s’inscrire que sur une durée réduite de quelques mois, mais pas à vie.

  52. Bonjour,

    Les prix des loyers sont exorbitants. Il faudrait réformer tout cela et imposer une loi pour éviter tous ces abus.

    Merci

  53. Fin totale du cumul des mandats électoraux à l’échelle nationale ou régionale ou departementale…
    Fin totale des indemnités de logement, d’obsèques,… injustifiées des parlementaires. Bizarre, je n’ai pas toutes ces indemnités dans mon métier.
    Fin totale de l’absentéisme injustifié et récurrent des parlementaires. Bizarre, je n’ai pas ce droit dans mon métier.
    Et, j’en passe… Au nom de l’égalité de tous les Français dans la vie quotidienne… Cette égalité dont le personnel politique parle tout le temps mais dont il ne fait jamais preuve tant il est attiré par l’argent et avantages. Un peu de responsabilité serait ussi bienvenue aussi…tant le personnel politique en parle si souvent aux Français encore !
    J’arrête là car les Gaulois seront-ils entendus par le dieu des dieux romains ? Réponse : Non. Ce serait remettre en cause tout un système profitant à une minorité.
    Ni syndiqué ni militant de parti politique.

  54. Bonjour,

    J’ai une première remarque concernant les rémunérations de nos dirigeants:
    Je trouve totalement anormal que les dirigeants demandent aux français de faire des efforts alors que eux même se goinfrent littéralement sur notre dos! Les parlementaires, les ministres, les présidents, les présidents d’institutions locales ou gouvernementales ou de commissions, qu’ils soient en activité ou en retraite! Ils prétendent que certains français peuvent vivre avec 600€ – 800€ par mois. Et bien qu’ils montrent l’exemple!! Oui, je demande une diminution drastique de la rémunération des élus!
    J’ai une seconde remarque sur le cumul des mandats:
    Il devrait être formellement interdit et illégal! Ces gens cumulent les pouvoirs, amassent l’argent et finalement se croient tout permis, en perdant tout sens des réalités quotidiennes des gens.
    Concernant, le RIC:
    La démocratie ne fonctionne plus, les instances gouvernementales sont totalement déconnectées du peuple. Non, la France n’est pas QUE Paris!!! Je suis en faveur de référendum réguliers pour que les français puissent donner leur avis sur les décisions prises par les pouvoirs publics. Les dirigeants doivent être proche du peuple et quitter leur tour d’ivoire!
    Sur la politique générale: tous les politiciens ont totalement écœuré les français avec leurs mensonges, leur intrigues minables internes aux partis ou entres partis et leurs histoires d’argent… Il faut que tout cela cesse!

    Merci.

  55. Mise en place du scrutin proportionnel afin que l’exécutif ne puisse concentrer tous les pouvoirs et que les électeurs soient représentés aux différentes assemblées nationales
    Prise en compte du vote blanc dans les résultats électoraux
    Référendum obligatoire pour tous les sujets de société (exemple PMA.GPA.Mariage pour tous…..)

  56. Tout equipe de france sportive a forte popularité donc hyper rentable doit reverser l intégralité des recettes généré par l événement sportif à l état l image de la France ne doit pas servir des intérêt privé. Les joueurs doivent jouer bénévolement

  57. En matière de pouvoir d achat
    Interdire les publicités pour les crédits à a la consommation
    Bloquer les frais de tenu bancaire a un prix legal suportable pour les plus demunis car avoir un compte est de première nécessité
    Mettre la tva à 1 % pour les produits de premières nécessité

  58. Bonjour,
    Je crois que la vraie démocratie passera par le scrutin de législative à mi-mandat du mandat présidentiel (comme aux États-Unis ),et non après le scrutin présidentiel.
    De plus un scrutin uninominal majoritaire à un tour permettra une vraie représentation du peuple.Cela motiver les électeurs à se déplacer aux urnes et limitera le vote blanc.
    Pour info ce mode de scrutin est celui adopté par nos proches voisins Anglais et Allemands…….la Tunisie aussi depuis 2011 je crois.

  59. L impôt sur le revenu doit être appliqué à tous travailleurs au moyens d’un pourcentage à déterminer pour être supportable pour les plus petits revenus

  60. Salaire de 4000€ sénateur, ministre, président
    Salaire de 2000€ pour les fonctionnaire de santé, de l ordre public au plus bas de l’échelon
    Interdiction de voter de lois la nuit
    Obligation de présenter chaque proposition de loi aux citoyens
    Permettre au citoyens de proposer des lois
    Avoir un casier judiciaire vierge
    Retraite militaire ministre président sénateur versé seulement à l âge de la retraite légal
    Mettre à chaque ministère un élu correspondant un agriculteur à l agriculture un professeur des écoles à l enseignement …
    Faire un référendum à mi mandat présidentiel

  61. Je propose de créer un une loi sur le loyer un loyer légal car se loger est de 1ere nécessité
    300 ou 350 € pour un appartement de type 4 ou 5
    600 ou 650 € pour une villa
    De cette manière fin des APL sauf pour les plus démunis exemple RSA et par conséquent rediriger les aides APL vers l amélioration de l habitat la construction de nouveaux logements publics écologiquement responsables par exemple

  62. Des revendications pour le » grand débat »

    Restaurer la démocratie politique par des garanties démocratiques constitutionnelles :

    1) Restauration du scrutin proportionnel afin que l’exécutif ne puisse concentrer tous les pouvoirs dans le vote d’une majorité parlementaire non représentative mais soit tenu par le Droit.

    2) Inscription dans la constitution un article nouveau rappelant aux parlementaires que dans une démocratie leur tâche principale est de veiller à protéger la liberté des citoyens contre les opérations arbitraires de l’exécutif.

    3) modification de l’initiative du Référendum ouverte sans restriction aucune aux électeurs à l’instar de ce qui existe en Suisse afin d’empêcher l’exécutif de trahir ses engagements électoraux et de faire une politique contraire aux intérêts matériels et moraux des Français

    4) Décentralisation du pouvoir politique au profit des collectivités régionales et locales pour mettre fin à la République jacobine ultra centralisée sous le joug de laquelle vivent les Français.

    5) Restauration du Conseil constitutionnel en une cour de Justice et non d’idéologues rémunérés à des salaires indécents. Tous ses membres doivent être des juristes recrutés par concours bénéficiant d’un salaire décent.

    6) Suppression du conseil économique social et environnemental

    Restaurer le critère démocratique la Liberté:

    Abolir les « lois » arbitraires, Pleven-Chazelle, Gayssot, Perben, Taubira et les décrets comme celui du 3 août 2017 qui bafouent la règle de la loi et rétablir la liberté d’expression.

    Restaurer la démocratie économique

    L’Etat ne doit pas fausser la loi du marché par des interventions ni des planifications. Son intervention est toutefois nécessaire du moment qu’elle ne fausse pas la loi du marché. Par exemple pour limiter le pouvoir des « grands patrons » qui s’exerce au détriment de celui des actionnaires par l’attribution de salaires indécents, d’actions gratuites indues, de stock options et de retraites dites chapeau afin de faire revenir les petits investisseurs dans les sociétés.
    Les hauts fonctionnaires doivent être recrutés sur concours ouverts à tous et ne pas bénéficier de salaires indécents dans le public ou le privé

    Ramener le taux de pression fiscale actuellement à 64% ( 48 d’impôts + 9% recettes des administrations + 7% emprunts publics ) sous les 30% en supprimant les impôts à la production comme l’IRPP,l’impôt sur les bénéfices ou les sociétés qui est actuellement payé par les salariés et les actionnaires (double imposition)et toutes les taxes y compris les taxes locales et la TICPE et l’ISF et en ne conservant que la TVA ou sinon l’IRPP à taux unique.
    Le recrutement

    Restaurer la confiance en France:

    L »ISF n »a été supprimée que pour moitié et Macron ne l’aurait pas fait pour les valeurs mobilières si les banques d’affaires comme Rothschild ne lui avaient pas demandé de le faire ce qui est discriminatoire pour l’immobilier. Maintenir l’ISF tout comme les autres impôts et taxes ne rétablira pas la confiance des investisseurs qui partiront à l’étranger avec leurs capitaux pour éviter de se faire racketter ce qui aura pour conséquence d’accroître le chômage. Cet impôt ne rapportait que très peu, un peu plus de 4 milliards. Par contre il est représentatif de la haine sociale des socialistes.

  63. le vote doit etre obligatoire . pour les proprietaires de residence secondaire qui ne louent pas et qui en profitent familialement ils doivent avoir le droit de voter sur plusieurs communes car apres tout ils paient les impots comme tout le monde et les maires les considerent souvent comme des sous administres

  64. Pour pouvoir voter démocratiquement il est nécessaire de comptabilisé les votes blancs et les considérer comme suffrages exprimes.

  65. mise en place d une proportionnelle avec une représentation à l’assemblée nationale à partir de 3 ou 5% de voix obtenues.Toutes les grandes tendances politiques seraient représentées à leur juste représentativité dans la nation.

  66. Les gents au rsa sont les oubliers des gouvernements sutsersive ont na pas de prime ni ogmantation nous allon soutenire les gilet jaune au européennes

  67. Il faut supprimer le cese(conseil économique social et environnemental ).c’est une assemblée qui ne sert strictement à rien,hormis le reclassement de personnalités .Le budget de cette assemblée est disproportionné par rapport au travail effectué. Les fonctionnaires payés 40 00 par mois avec 54 jours de congé par an.
    Les conseillers payés 30 00 e pour 5 demi journee,présent ou pas,non imposable sur une partie de leur rémunération.
    C une honte

  68. La France est le pays d’Europe aillant le plus de mairies (3 à 4 fois plus que les autres pays) je pense que on pourrais en supprimer les deux tiers ce qui diminuerais les dépenses publique. Car à mon avis on augmentera pas le pouvoir d’achat sans passer par des économies sur les dépenses.

  69. immigration

    – Lutte énergique contre l’immigration illégale avec interdiction d’accès aux ports français
    – Suppression des aides financières aux migrants illégaux et renvoi dans les pays d’origine (comme cela se pratique dans d’autres pays : Australie, Suède, etc ..
    – Mettre fin au regroupement familial des migrants illégaux
    – Sanctionner les pays refusant le retour de leurs ressortissants par des mesures économiques et financières et à l’inverse, favoriser financièrement ceux qui acceptent
    – Accepter uniquement l’immigration ‘choisie’ comme le font beaucoup de pays (Canada, Nouvelle-Zélande, Suisse, etc …)
    – Mieux organiser l’intégration des migrants ‘choisis’ (cours de français, d’instruction civique, d’économie, formations professionnelles)

    1. Bonjour,
      les émigrés ne prennent pas la route par plaisir. Vous imaginez, vous, tout quitter, risquer votre vie, pour trouver un hypothétique mieux vivre ? C’est à dire un boulot pourri et des conditions de vie à peine meilleure qu’au départ ?
      C’est le capitalisme qui les met sur les routes et les patrons qui utilisent les immigrés comme main d’oeuvre pas chère.
      Sanctionnons les patrons et nous couperons l’appel d’air qui déplace cette main d’oeuvre.
      Cessons de mettre les autres pays dans des situations telles que leur peuple est obligé de fuir. Tout ça pour remplir les poches des multinationales du pétrole.

      1. Les autres pays sont indépendants et leurs situations ne nous regardent pas (sauf action internationale validée par l’ONU ou traité bilatéral nous unissant). Le propre de la liberté c’est de choisir son destin mais aussi de l’assumer…

        A titre individuel le migrant espère une vie meilleure, son raisonnement est logique. A titre collectif nous ne pouvons lui proposer cette meilleure vie sauf à accepter une vie moins bonne pour nos concitoyens. L’exception étant s’il s’insère sans aide dans notre société. Hélas hormis compétences spécifiques c’est rare. Et encore certains vous diraient qu’ils déséquilibrent la Loi de l’offre et de la demande.

        Donc humainement nous sommes relativement d’accord mais en pratique c’est mettre en péril notre modèle social déjà au bord de la faillite.

        Les avis sur cette question sont partagés. Qu’on n’impose pas à toute la société l’accueil des migrants. Que ceux qui veulent aider le fassent dans des associations privées sans être à la charge de l’Etat, et il y a déjà fort à faire.

        Je ne dis pas de changer notre droit d’asile, mais de procéder avec les moyens à la hauteur de la situation au rapatriement de ceux qui se sont vus déboutés.

        Dans ce cadre je propose :

        – Au niveau Européen d’établir une liste des pays dont le régime politique stable permette un traitement accéléré des demandes de droit d’asile avec un refus systématique sauf démonstration d’un risque exceptionnel par sa gravité et son caractère organisé sur l’ensemble du pays. Ex : Pakistan, Sri-Lanka, Inde, Tunisie, Algérie, Sénégal, Moldavie, Argentine etc…

        – Exclure des accords de Schengen les personnes qui n’ont pas obtenues des réponses définitives de leurs demande d’asile. Expulsion immédiate vers le pays européen concerné si la personne n’a pas fait de demande en France.(vous réglez 75% des problèmes de calais)

        – Au niveau Européen ou bilatéral entre États, de proposer des accords pénitentiaires pour transférer les ressortissants étrangers condamnés et expulsés du territoire pour finir de purger leurs peines dans leur pays d’origine. En fonction de l’accord, il pourrait continuer à bénéficier des règles carcérales françaises.

        – Au niveau diplomatique de pénaliser par tous les moyens les pays refusant de récupérer leurs ressortissants illégaux.

        – Faire signer à tout demandeur un engagement à quitter le territoire en cas de réponse négative qui sera équivalent à un arrêté d’expulsion automatique et exécutoire.

        – Créer un fichier d’emprunte génétique pour toute demande d’immigration, pour toute personne sans papier. Cela permettrait de retrouver plus facilement la personne qui une fois arrêtée n’a jamais de pièce d’identité et donne toujours un nom et une origine différente, et est toujours « mineure »… si la personne obtient un titre de séjour définitif, elle est automatiquement désinscrite.

        – Porter la mesure exécutoire de l’arrêté d’expulsion de 1 à 3 ans (seule la justice peut comprendre qu’une décision ne soit pas appliquée…)

        – Exclusion de l’exception de minorité jusqu’à 16 ans pour le sans papier délinquant ou qui a fugué d’un placement de l’aide sociale à l’enfance.

        – Annulation automatique de tout type de demande de séjour en France à la condamnation pour crime ou délit.

  70. EXEMPLARITE de l’ETAT et des ADMINISTRATIONS :
    – Exemplarité des élus. Interdiction de se présenter (ou représenter) en cas de condamnation par la Justice et fin immédiate d’un mandat en cas de condamnation.
    – Exemplarité des Hauts Fonctionnaires. En cas de condamnation sur le plan civil, pénal ou fiscal les révoquer pour faute grave ou, à minima, les rétrograder quand ils sont condamnés (cf. le cas d’Agnès SAAL)

  71. CITOYENNETE :
    – Prise en compte des votes blancs et de votes nuls. Annulation des élections pour lesquelles le nombre de votes exprimés serait inférieur à 75%
    – Elections : Intégrer la proportionnelle totale ou au moins partielle

  72. Bonjour
    Je suis dans une situation inacceptable actuellement je suis au chômage à cause de la CPAM DU LOIRET qui malgré les demandes du médecin du travail et de mon médecin traitant me refuse la mise en invalidité. J’ai travaillé 38 ans puis j’ai fait un Burn Out suivi d’un accident de cheval ou je me suis cassée 3 vertèbres lombaires. La CPAM malgré tous les examens Radios IRM consultations spécialistes etc…. m’a coupé arbitrairement mes indemnités journalières je suis donc restée 8 mois sans salaire et j’ai été obligée de négocier mon départ de mon entreprise après 34 ans d’ancienneté… en tout j’ai 38 ans de carrière j’ai perdu ma longue carrière à cause de la CPAM. Pire fin 2019 mon chômage se termine j’aurais 60 ans mais pas de retraite avant 62 ans malgré que je possède les trimestres demandés…. Je suis reconnue travailleur handicapé par la MDPH à 50% avec une carte de priorité car je ne peux pas marcher longtemps. Que puis-je faire pour enfin obtenir cette invalidité 2 (66%) demandée depuis 2015 par le médecin du travail et mon médecin traitant. Je pense que la CPAM devrait être contrôlée par une autre autorité car il est clair de dans mon cas c’est de l’abus de pouvoir. Si quelqu’un pouvait m’aider car bien sûr mon couple n’a pas survécu à tout cela. Je suis désespérée. Pour info je suis sous morphine et sous anti dépresseurs car cette situation m’est insupportable J’ai bossé toute ma vie pour en arriver là…….. C’est lamentable
    Merci de m’avoir lue et si quelqu’un peut m’aider je suis preneuse
    Cordialement
    Christine MARCHAND

    1. Bonjour,
      Penser que le monde va mal à cause des étrangers c’est se tromper de colère.
      Le capitalisme met les pauvres sur les routes et met les pauvres en compétition les uns contre les autres.
      C’est du capitalisme dont il faut se débarrasser, pas des immigrés qui ont déjà bien des problèmes à porter et qui veulent juste s’en sortir, comme tout le monde, quoi.

  73. Bonjour,

    Les besoins d’une vraie démocratie, d’une démocratie directe, sont si pressants qu’on ne fera pas l’économie d’une complète remise à plat.
    Enterrons la cinquième république, créons la 6ème. Demandons une constituante. Des citoyens tirés au sort feront le travail et la France redeviendra un modèle pour le monde entier en entrant la première dans une démocratie du peuple POUR le peuple.
    Il sera temps alors de débattre des détails.

    Commençons par le commencement.

  74. L’accès aux services publics devenu médiocre .
    Il faut s’armer de patience pour contacter la sécu, la CAF,
    les impôts et autres par téléphone. Et si enfin ça répond, la plupart du temps un serveur vocal défile de longues minutes sur des appels surtaxés.
    Les demandes de cartes grises se font désormais uniquement sur internet. Il y a deux mois d’attente entre le paiement sur internet de la carte grise et la prise de contact par l’organisme à qui il faut adresser les documents . Rappelons que passé un mois, on n’est plus en règle!

  75. Le terme société est très large. il peux regrouper plusieurs sujets.
    je me limite, ce jour, à nos élus.

    -Il faut diminuer le nombre de parlementaires, en instituant une dose proportionnelle. un exemple pour les députés: environ 280 députés élus dans les circonscriptions et 100 sur une liste nationale élus à la proportionnelle , avec un seuil très bas (2 à 3 %).
    -Il faut aussi diminuer le nombre de membres du conseil économique, social et environnemental
    -Supprimer l’immunité judiciaire pour tous les élus, les ministres et le président de la république. En cas d’infractions, ce sont des justiciables comme les autres. Je viendrais plus tard sur la justice.

    – Qu’une personne qui a été condamné ne puissent pas se présenter à aucune élection ( casier judiciaire comme pour les fonctionnaires)

    – Supprimer les avantages des anciens Présidents, anciens premiers ministres et ministres ( logement, voiture, serviteur, bureau, etc). A l’exception, peux être d’un garde du corps, car certains simple d’esprit pourraient organiser un attentat.

    En revanche je ne suis pas pour la diminution des salaires des élus. il faut des revenus satisfaisants pour qu’ils nous représente en toute sérénité.

    Voila pour aujourdhui.
    Bye

    1. Les élus ne sont pas des salariés. Ils beneficient d’indemnités qui ne sont pas imposables. Ils ne payent que la CSG selon depuis qq années. Ok pour ne pas diminuer le montant de ce qu’ils touchent mais transformons ces indemnités en salaires et imposons les au premier euro perçu comme l’ensemble des français.

  76. En autre, il est important que les gens fortunés participent aussi au grand débat national. Sinon il ne sortira aucune cohésion sociale de cette initiative. Et ce serait vraiment dommage. Les uns et les autres doivent sortir de leur univers, se rencontrer et exprimer dignement leur point de vue, sans violence, au delà de l’indifférence et de la haine. L’objectif étant de trouver des réponses communes visant à un mieux vivre ensemble.

  77. Bonjour mr le président
    j ‘ai 79ans………..toujours en activité dans l industrie………….a 31ans j ‘ai créé ma 1 société de production pour pièces automobile etc.
    j ‘ai connu les hauts et les bas
    en 1968 les zone fermés par la CGT de l ‘époque les pleins d’essence contrôlés par eux avec 15francs.etc………
    bref je connais tout de l industrie…….
    ce ui se passe est la résultante de 40ans de dérive , depuis Giscard qui par ses réunions au coin du feu nous racontait que nous étions les plus beaux les plus intelligent et que les autres allaient travailler pour nous
    en 1981 arrive de Mitterrand nous escomptions a 21%……
    en 1984 jacques lang qui disait 80% de bachelier .a ce jour 95% de reçu ( comme je dis les bacs+24 les bras cassés pour pole emploi
    ensuite les 35heures par une femme très intelligente qui disait qu’avec cela nous allions embaucher…………les RTT et j en passe .et pour finir personne n ‘a vu venir la mondialisation..pendant ce temps depuis plus de 15ans je côtois les pme entre 2 et50 personnes qui recherchent des tourneurs des fraiseurs des plieurs des soudeurs des chaudronniers des ajusteurs. Bref la pénurie et à ce jour plus de 300.000 postes a pourvoir en France
    nos CCI, nos syndicat n ‘ont jamais porté cela au media et comme vous le savez ce sont eux qui même la danse, et depuis Sarkozy, ce sont eux qui font les présidents
    comme disait de gaulle ( les Français ce sont des veaux)
    chaque chef d’entreprise est dans son coin et malheureusement n ‘ont pas le temps de s’occuper de tous ces problèmes
    j ‘ai pris rendez vous avec mon député il ya 10ans pour aborder ce sujet
    j’ ai écrit a l ‘époque a mr Ayrault maire de Nantes , jamais réponse , et à un ministère qui m’ a répondu comme savent si bien faire ces personnes très technocrate en réponse( langue de bois)
    Je me prends au jeu de votre organisation, et je verrais si ce que je dis est vraiment pris en compte
    car pour moi , ayant votez pour vous au second tour , et prenant en compte vos objectifs de remettre la France sur le bon chemin , financier égalité entre autres des retraites (entre autre de type SNCF EDF etc…………..de voir aussi tous nos dirigeants services etc. se remettre en cause et commencé par monter l ‘exemple , car a mon avis c’est déjà sur cela que vous devez réagir sérieusement.
    je vends de l ‘equipement dans els ecoles techniques et je vois depuis 15ans les difficultés de recrutement d’élves alors que l ‘industrie en cherche mais là aussi des programmes de formation fait par des inspecteurs et la lourdeur de l ‘éducation nationale qui n ‘a jamais travaillé en usine, donc aucune expérience du terrain…………le mot serait .le terrain. oui commencé par la base et comprendre
    toute la société française s’est sclérosé, et justement a entrainé cette situation , est justement du au cumul de ce que je vous ai expliqué précédemment
    remettez a plat toutes les aides, simple mais égalitaire
    vous en avez des millions qui travaillent en ne gagnant pas plus que celui qui s’est géré les aides
    il faut remettre les Français au boulot et taper sur la table , un grand coup de pied dans la fourmilière
    maintenant j ‘espère que tous ceux qui vous entourent seront prendre le taureau par les cordes, car jeune président sans doute plein de fougue et d’idée……..je ne peux penser que vous y arriverez seul…………
    il y en a tellement qui mange dans ce grand système……………
    mes explications iront telle a vous. aurez vous le temps de comprendre.
    dans notre société il ya des gens qui souffrent , entre autre l ‘agriculture, et de voir le temps qu’ils passent pour s’en sortir
    tous les commerçants de petite dimensions de 1 à10
    les soucis de tous ces villages loin de tout et n ‘ayant plus rien….prêt de chez eux ( alors que de l ‘époque de gaulle, ils avaient bien réussi a ce que tous les villages de France possèdent zi etc………..
    il faut vraiment tout remettre a plat du haut en bas…………..
    vous aurez une chance de réussir et d e faire l’ unanimité…….
    j ‘ai al chance d evoyayger puisq ue j ‘importe de taiwan Italie turquie des amchines outils et quand je vois comment les personnes travaillent…………rien d’etionnant que nous déclinons gentiment
    je vois aussi que les média en parlent que des startup tout le monde espèrent devenir Google ( alors que plus 300.000 PMe travaillent sur l ‘industrialisation de la France que ce soit avion bateau matériel agricole bâtiment médical sanitaire électricité et
    moi j’ habite Vertou 44120 à 2km du bourg , et bien un internet de M……. est ce normale en 2019
    j ‘ai pris un site pour ma société en 1997………..20ans et a ce jour tout doit se faire par cette procédure et la base n ‘est pasbonne , et bien je crois que la France est géré comme cela.
    et pour finir savez vous que dans le milieu pme industrie sur 400
    .000 sociétés entre 2 et50 personnes 80% des patrons ont entre 50et 70ans
    60% de leur équipement à plus de 20ans c’est a dire obsolète
    c’est a qui je vais vendre quant est ce que je pars à la retraite , et la terre va arrêté de tourner ( au contraire elle tourne de plus en plus vite
    Depuis 5ans 25% ont investi 75% n ‘ont rien fait .
    avez vous eu ces informations de vos services!!!!!!!!!!je doute et cela depuis 15ans que la situation s’aggravent
    et pour compléter dans une société de 20personnes 60% de l ‘effectifs a entre 48 et58 ans qui font 75% de la productivité car les bras cassés qui sont derrière, il ne faut pas espérer grand chose
    vous voulez développé l ‘apprentissagee t vous avez raison………..demandez les difficultés de prendre des jeunes en formation,.arriver à l ‘heure .être poli , respecter les anciens, et le niveau…….le bac est devenu d’une tristesse intellectuelle catastrophique…………….
    Car si le president c’est vous.c’est a tous les Français de faire al France…………et combien sommes nous sérieusement a apporter notre contribution.de moins en moins c’et déjà sur et cela s’accélère , car malheureusement vous n ‘avez rien vu venir de cette société.
    il est grand temps de réagir vite et fort
    lorsque je vois les sondages qui dit que 70% soutiennent les gilets jaunes, impossible les français tel que je les vois, ils attendent de nos dirigeants qu’il tapent sur la table remettre tout a plat et les pendules à l ‘heure
    mon style n ‘ets peut être pas le votre mais tout vient du cœur et de ma longue experience
    ne en 1939 j ‘ai connu la guerre les bombardements de Nantes les bombes qui tombent les frères de Ploërmel, les jésuites en pension , le travail 11heures a=par jour comme forgeron chez mon père, les 15jours de congés payés……mais j ‘ai eu uen belle vie , j’ ai crée en 1973 une sociét indszutrielle j ‘ai eu 140perosnnes les hauts les abs , mais les hommes travaillaient avec enthousiasme .aujourd’hui nous sommes dans l ‘incompétence de pire en pire
    faites pour le mieux
    en espérant que vous pourrez parcourir ces quelques lignes
    et je vous félicite pour votre énergie et le courage qu’il faut pour aussi se remettre en cause, et ne pas trop vous laissez influencer par pierre Paul jacques le conseilleurs ne sont pas les payeurs.
    bravo d’avoir renoué avec les maires pour moi c’est le support de base du pays
    si vous venez sur Vertou n ‘hésitez pas à prendre contact……..de plus un excellent muscadet sur la commune!!!
    bon courage……. il en faut
    un Français qui souhaite voir son pays se remettre en cause

    1. Bonjour,
      Je suis d’accord avec vous sur la majorité des points.
      Comme vous, je dirige toujours mon entreprise à 70 ans.
      Je viens de poster sur ce site un texte pour insérer les TPE dans
      le débat, en mettant l’accent sur les problèmes du RSI/URSSAF.
      Mais il y a un autre problème, c’est le rôle des huissiers qui n’hésitent pas à se mettre dans l’illégalité pour gagner plus d’argent. Exemple : l’année dernière, je reçois du Tribunal d’Instance une convocation de conciliation pour des cotisations
      dues au RSI de 2009. Quand la juge me demande comment je vais payer les 2000 € encore dus sur les 4000€ demandés, je lui
      réponds qu’avant de parler de payer, je vais lui faire un rappel à la loi. Le RSI/ URSSAF n’a pas le droit d’accepter des paiements
      au-delà de 5 ans! Dans son jugement, elle m’a donné raison et
      a condamné l’URSSAF aux dépens. Je n’en veux pas à cette jeune
      juge qui ne connaissait pas les lois du RSI, mais l’huissier qui était
      à l’origine de cette demande, lui, il le savait. Allons plus loin : dans
      les 2000€ demandés, il y avait plus de 700€ pour l’huissier.
      Si j’avais payé les 2000€ demandés, qu’aurait-il fait des fonds
      puisqu’il ne pouvait pas les reverser à l’URSSAF???
      Ces gens-là sont contrôles par leurs pairs régulièrement, mais
      les contrôleurs ne travaillent que sur listings et ne peuvent pas
      vérifier les magouilles. J’ai porté l’affaire devant l’Office National
      des huissiers. Pas de réponse! De même que l’URSSAF.
      Ces huissiers ont déjà fait beaucoup de mal, obligé à des faillites,
      sont à l’origine de suicides etc.. Qui les contrera?
      Pour changer de sujet, le lieu où j’adore aller c’est St Brévin où
      j’ai mon coin d’huitres…Vous avez bien de la chance d’être sur place…
      Bien à vous.
      C. LABBE

  78. Les hommes publics d’état doivent s’exprimer le plus clairement et précisément possible. Leurs allocutions ne doivent pas faire l’objet de sous entendus, de double interprétation ou d’insinuation.
    Il semblerait qu’actuellement nous ayons l’élite de la deuxième catégorie et c’est regrettable.

    1. 2éme catégorie tout juste pour la pléiade de nouveaux et que dire des anciens venant d ‘autres partis,ils ressemblent beaucoup à des déserteurs que l »on utilise comme faire valoir.

  79. Bonjour,
    Aujourd’hui les français vont pas bien, pourtant en comparant à d’autre pays nous bénéficions de nombreux avantages (santé, éducation, retraites, aide sociales … service public!?). Alors pourquoi? Sommes nous des « enfants gâtés »? Je ne crois pas. Mais notre démocratie à vieillie et a énormément complexifié notre société . Les lois , les impôts, les normes, les services publics, etc.., on rendu illisibles et incompréhensible toutes les taxes et charges que nous payons de manières très disparate. On se retrouve dans la situation ou les gens devenu très individualiste, pense que l’autre bénéficie plus d’avantage que eux même. Exemple :
    -celui qui ne travail pas a des aides sociales et gagne plus qu’un smicard?
    – le fonctionnaire a plus d’avantage que l’agents du privée (sécurité de l’emploi, salaire, régime spéciaux)
    – les gens des villes ont plus d’avantage que les gens des campagne (service public, éducation, culture, …)
    Solution : il faut simplifié : impôts( mieux repartie ), les aides sociales, supprimer les normes inutiles, diminuer les services de l’état (région, département, canton, agglo commune , etc…) service public mieux reparti sur le territoire…..

  80. Les chaines d’infos proposent constamment des débats ou ils parlent assis confortablement et cela ne leur enlève pas ce besoin de faire des pauses (comme ils disent) plus que répétées.
    Ils profitent de ces pauses pour diffuser des publicités dont presque tous les produits sont hors d’atteinte pour la majeur partie d’entre nous.
    Si tous les gens qui travaillent dur pouvaient faire autant de pauses et acheter ces produits, ils seraient moins fatigués à 50 ans et avec un meilleur moral.
    Ces débats et cette télé ne sont pas représentatifs de la société.

Les commentaires sont fermés.